799, boulevard Forest, Val-d’Or (Québec) J9P 2L4
Tél. : 819 825-4220   Téléc. : 819 825-5305
 
 
Accueil   >   Actualité   >  

PREMIERS CAS DE COVID-19 DÉCLARÉS DANS NOS ÉCOLES

Vendredi 23 octobre 2020

Mise à jour 23 octobre 2020
 
Un membre du personnel du Centre de services scolaire de l’Or-et-des-Bois a reçu un résultat positif à un test de COVID-19. Cette personne a été présente dans les écoles Notre-Dame-de-Fatima, Saint-Joseph, Saint-Sauveur et Sainte-Lucie. Selon l’évaluation faite par la santé publique, le risque d’infection est considéré comme nul.  Les parents des élèves ciblés, ayant eu un contact étroit avec la personne ayant un résultat positif à la COVID-19, ont reçu une communication pour les informer de la situation.
 
Mise à jour : 16 octobre 2020
 
Un cas de COVID-19 a été déclaré à l'école Notre-Dame-de-Fatima. Selon l’évaluation faite par la santé publique, le risque d’infection est considéré comme faible pour les élèves. Aucune fermeture de groupes n'est prévue. L’école demeure ouverte et les activités s'y déroulent normalement. Les parents des élèves ciblés, ayant eu un contact étroit avec la personne ayant un résultat positif à la COVID-19, ont reçu une communication pour les informer de la situation.
 
______________________________________________________________________________________
 
Mise à jour : 15 octobre 2020

Un cas de COVID-19 a été déclaré à l'école Saint-Sauveur.  Selon l’évaluation faite par la santé publique, le risque d’infection est considéré comme nul. L’école demeure ouverte et les activités s'y déroulent normalement.
______________________________________________________________________________________
 
MISE À JOUR: 9 octobre 2020, à 18 h
 
Un cas de COVID-19 a été déclaré à l'école intégrée d'Or-et-de-Champs, édifice Notre-Dame-du-Rosaire.  Selon l’évaluation faite par la santé publique, le risque d’infection est considéré comme faible. L’école demeure ouverte, aucune fermeture de groupe n'est prévue pour le moment. Les parents des élèves ciblés ont reçu une communication pour les informer de la situation.
______________________________________________________________________________________
 
 
9 octobre 2020 
 
Le Centre de services scolaire de l’Or-et-des-Bois (CSS de l’Or-et-des-Bois) annonce le aujourd'hui la fermeture de classes en raison de la présence de cas confirmés de COVID-19 à l’école secondaire Le Transit et à l’école Sainte-Marie.
 
« Nous avons reçu aujourd’hui la confirmation de deux cas de COVID-19 dans deux classes, l’un dans une école secondaire et l’autre dans une école primaire. Cela entraîne l’isolement des élèves de ces groupes-classes jusqu’au 21 ou 22 octobre inclusivement, selon l’école, conformément aux recommandations de la Direction de la santé publique » indique le directeur général du CSS de l’Or-et-des-Bois, M. Alain Guillemette.
 
Seuls les parents des enfants ciblés, ayant été en contact étroit avec une personne déclarée positive à la COVID-19, recevront une communication directe et personnalisée. Les écoles demeurent ouvertes et continuent d’appliquer toutes les mesures nécessaires afin d’éviter la propagation du virus. Les élèves devront se présenter normalement à leurs cours la semaine prochaine, sauf s’ils présentent un ou des symptômes de la COVID-19 ou qu’ils ont reçu des directives de confinement de la santé publique. À compter de mardi prochain, les services d’enseignement à distance seront déployés, pour ces deux groupes d’élèves.
 
Mentionnons qu’une lettre a été envoyée aux parents pour les aviser d’un cas de COVID-19 dans leur établissement et leur demander de suivre les consignes de la Direction de la santé publique. De plus, le personnel des deux écoles a été informé par leur direction.
 
« Notons qu’actuellement, les écoles ne sont pas les foyers de contamination. Les mesures sanitaires sont apppliquées et elles fonctionnent. À l’aube du long congé, j’implore la communauté de la Vallée-de-l’Or de tout faire pour maintenir nos écoles ouvertes, en commençant par le respect des directives de la santé publique. Il est essentiel de limiter les contacts et les activités sociales hors de la bulle familiale. Protégeons l’éducation de nos enfants », affirme M. Guillemette.